Désencombrement cuisine

Comment trier sa cuisine pour simplifier sa vie au maximum (et économiser) ? Le guide ultime

La cuisine, c'est le cœur de maison...

Une cuisine en bordel (vocabulaire certes familier, mais ô combien représentatif du ressenti) cela a plusieurs conséquences sur vous : 

  • Alors que vous êtes déjà fatigué.e de votre journée, le stress vous gagne au moment de préparer les repas. 
  • Ça vous épuise. Il faut ouvrir les placards, se baisser, déplacer et échanger les places des trucs pour arriver à attraper ce que l’on veut.
  • Ça vous décourage, surtout au moment de la nettoyer… car avant de nettoyer il faut la ranger. C’est pénible et fastidieux.

crédit photo : pinterest

Visuellement je trouve que c’est LA pièce qui fait exploser votre compteur de charge mentale.

Afin d’éradiquer définitivement le problème, je vous propose de mettre en place petit à petit des actions pour avoir LA cuisine parfaite.

“Qu’est-ce qu’une cuisine parfaite ?”, me direz-vous. Eh bien, c'est une cuisine facile à utiliser donc agréable et rapide à nettoyer puis ranger.

C’est une cuisine organisée comme celle d’un chef de restaurant étoilé !

1. Pourquoi c’est important de désencombrer la cuisine ?

Saviez-vous que le temps moyen de désencombrement de cette pièce est d'une quinzaine d'heures environ (voyages à la déchetterie compris) ? 

Si je vous dis cela, c’est pour que vous ayez conscience de ce qui vous attend.

Quand on sait l’effort que représente le désencombrement d’une pièce telle que la cuisine, vous vous demandez si le jeu en vaut vraiment la chandelle ?

Je comprends, j’ai été à votre place.

 Eh bien, voici 5 raisons qui vont vous convaincre de passer à l’action :

  1. 1
    C’est une des pièces avec beaucoup de passages qui sert souvent de « débarras » à toute la famille. Elle vous fait honte et vous espérez ne pas recevoir de visite à l’improviste.
  2. 2
    Elle sera plus facile à utiliser pour tous les membres de la famille et vous serez moins sollicité.e.
  3. 3
    Préparer les repas sera plus agréable et plus facile au quotidien.
  4. 4
    Vous ne gaspillerez plus de denrée alimentaire et ferez des économies.
  5. 5
    Entretenir et nettoyer la cuisine sera un véritable jeu d’enfant et se fera en 5 minutes top chrono !

Cela dit, en plus de ces résultats déjà très agréables, le bénéfice principal sera surtout que les autres membres de la famille (s'ils ne vous aidaient pas jusqu'à présent) pourront facilement mettre la main à la pâte (sans mauvais jeux de mots).

Il sera beaucoup plus facile pour vous de les rendre autonomes et de vous faire aider (avouer que ça fait envie !).

Je me rappelle qu’après avoir désencombré la cuisine, je me suis demandée pourquoi je n’avais pas commencé par elle.🤔 

C’est quand elle est fluide et facile à utiliser que l’on se rend compte à quel point c’était nécessaire. Surtout dans les espaces ouverts à la vue de tous.

Marie Kondo, la papesse du rangement et de l’organisation dans une maison à découvrir sur Netflix a constaté une chose. 

Après avoir observé la cuisine d’un restaurant, elle réalise que leur cuisine est conçue de telle sorte que les chefs peuvent facilement nettoyer pendant qu’ils cuisinent, au lieu de créer une accumulation massive de vaisselle et déchet.

Pour plus de sérénité au quotidien, nous allons donc choisir cette stratégie. Avoir une cuisine aussi fonctionnelle que les professionnels !

Crédit photo : canva.com

2. Voici donc comment rendre sa cuisine simple et pratique au quotidien 

Étape 1 - Comment bien désencombrer sa cuisine ? 

La première chose à faire est de lui rendre sa fonction principale. 

C’est un endroit pour préparer les repas et manger (waouh, impressionnant cet article...).

 Pourtant, voici habituellement tout ce qu’on retrouve dans cet espace et qu’il faut chasser : 

  • Sacs et cartables
  • Jeux et jouets
  • Matériels de bricolage, chiffons
  • Clés en tout genre
  • Papiers divers et variés
  • Produits chimiques divers y compris les médicaments,
  • Pièces de monnaie, gadgets, stylos, feutres, post-it, etc...
 Dans la cuisine il y a 4 actions principales : Préparer, Cuire, Servir, Ranger 


Votre premier exercice sera donc de regarder en surface (sans regarder dans les placards et tiroirs), tout ce qui n’a rien à faire ici et de remettre à sa place tout ce qui n’est pas utile à la concoction et la dégustation de vos plats.

Raison : Cela permettra d’enlever tout le superflu qui traine sur les surfaces planes ou sur le sol et qui n’a rien à faire dans cet endroit. Si vous voyez un objet/produit cassé ou périmé, mettez-le à la poubelle.

⚠️

Si les autres habitants de la maison ne sont pas là à ce moment de la journée, regroupez les affaires des autres dans un endroit et demandez-leur de ranger quand ils sont rentrés.

Cette opération vous permettra d’obtenir plusieurs résultats en une seule fois. Tout d’abord de réaffirmer le rôle de la cuisine et de montrer l’exemple aux autres membres de la famille. Deuxièmement, cela déchargera les surfaces planes et facilitera le nettoyage.

Cet exercice est motivant et valorisant. Il vous permet de voir un premier résultat rapidement. Ce n’est certes pas suffisant, mais c’est le premier pas qui compte le plus !

Maintenant que vous avez enlevé ce qui n’avait rien à faire dans la cuisine, nous allons passer à la suite...


Quelle que soit la taille et la forme de votre cuisine on y retrouve 4 zones : Stockage, Lavage, Cuisson, Préparation

Étape 2 : La deuxième étape sera plus longue, car il s’agit de trier l’intégralité des denrées alimentaires.

Cela se fera en deux temps, car il y a deux espaces à traiter (sauf si vous voulez tout faire en une seule et même journée).

Cela vous permettra de gagner de la place dans vos espaces de stockage et de savoir précisément ce que vous avez en stock. 

Temps N°1 

La zone à traiter en premier sera le frigo et uniquement celle-ci.

Matériel nécessaire

Durée

  • La  motivation et l'envie de se simplifier la vie !
  • Des sacs-poubelle opaques
  • Une éponge, des gants et un chiffon propre
  • Du vinaigre blanc
  • Un thermomètre pour vérifier si votre frigo est à bonne température
  • Selon la taille de votre frigo, cela va d’une à deux heures de travail

Commencez le matin, vous aurez les idées plus claires et cela vous permettra d’enchainer avec la suite.

Avant tout, faites place nette autour de vous et rangez ce qui pourrait vous gêner pour nettoyer votre réfrigérateur à fond, car vous allez devoir le vider dans son intégralité.

⚠️ 

1ère chose à faire : on trie !

Prenez chaque aliment entre vos mains et jetez immédiatement les produits impropres à la consommation… Vous risquez d’être surpris.e par la quantité, mais soyez déterminé.e !

Mettez sur votre plan de travail et la table le reste des aliments. Si vous pensez que cela va être long, vous pouvez utiliser une glacière pour protéger et stocker les aliments sensibles. 

2ᵉ chose à faire : le grand-nettoyage tu feras !

Sortez tous les éléments de votre frigo comme les étagères, les tiroirs et les bacs.

Nettoyez-les avec un mélange d’eau et de vinaigre blanc. Rincez à l’eau claire. Pendant que tout ceci est en train de sécher, attaquez-vous aux parois du frigo comme un grimpeur s’attaque aux parois d’une montagne. Une fois que tout est sec, replacez tous les éléments à leur place.

⚠️

3ᵉ chose à faire : le rangement correct pour conserver au mieux tu organiseras.

Attention jeune Padawan (quitte à parler comme Yoda…). Ne vous précipitez pas ! Afin de conserver au mieux les aliments et éviter le gaspillage alimentaire, voici les 4 règles à respecter :

  • Placez les denrées avec les DLC (date limite de consommation) les plus courtes devant et les plus longues au fond.
  • Enlevez les suremballages plastiques ou cartons qui ne sont pas hygiéniques et surtout super encombrants !
  • N’en mettez pas trop dans votre frigo. L’air doit circuler et vous verrez mieux son contenu. Par exemple, ne mettez pas tout le pack de lait, mais une seule bouteille.
  • Les œufs, fruits et légumes, condiments (sauce, moutarde…), boissons, confitures et compotes n’ont pas besoin d’aller au frigo sauf quand ils sont déjà entamés et/ou bien mûrs. 
Où se situe la zone la plus froide dans le réfrigérateur ?

Ce n’est pas le cas pour tous les frigos, mais elle se situe généralement en haut (vérifiez avec un thermomètre que vous placez dans le frigo dans un verre d’eau pendant 30 minutes). Plus vous descendez et plus la température monte. 

zones de températures du frigo


Comment ranger ses aliments dans le frigo ?

Vous pouvez y ranger tout ce qui est cru. Les produits bruts : les viandes et poissons crus, la charcuterie, les jus de fruits frais, les produits en cours de décongélation, les plats cuisinés, les crustacés.

Elle est à température plus constante. Ici vous placez le cuit, c’est-à-dire :

  • Les restes dans des boîtes ou emballés dans du film alimentaire ou vos préparations (cuites ou précuites)
  • Les fruits et légumes cuits, les laitages, yaourts, crème fraîche…
  • Les pâtisseries

Destinés aux fruits et légumes mûrs et délicats. Un petit conseil en plus qui ne mange pas de pain (comme on parle cuisine…) : pour plus de visibilité et donc de facilité, séparez les fruits des légumes.

Chacun chez soi et les hippopotames seront bien gardés !

La zone tempérée :

 C’est la porte du frigo en personne ! C’est la zone la plus chaude du frigo. Vous pouvez y placer :

  • Les condiments, mayonnaise, sauce, moutarde, pots de confitures entamés,
  • Les boissons ouvertes.

Voilà ! Le rangement de votre frigo est enfin terminé 😍😍.

C’est la base d’une cuisine fonctionnelle. À vrai dire, c'est la même organisation qu'un pro ! Vous pouvez être fier de vous ! 

Vous verrez, votre quotidien sera facilité et vos efforts seront récompensés !

Allez !! On ne lâche rien et on continue pour le deuxième espace de stockage.

Rappelez-vous que vous pouvez très bien le faire un autre jour !

Étape 3 : Pour cuisiner facilement, il faut y voir clair !

Crédit photo : canva.com

Il est impossible de faire la préparation des repas sereinement si vous ne connaissez pas vos stocks.

Un chef de restaurant a-t-il un stock surabondant ??

Non. Il a ce qu’il faut, ni plus ni moins. 

Pour optimiser la cuisine et éviter le gaspillage alimentaire, vous devrez trier les placards et votre garde-manger dans leur intégralité.

Comme pour le frigo, avant de commencer à trier, il faudra bien préparer l’espace et avoir des zones où vous pourrez poser les différentes denrées.

Temps N°2 : Il est temps de reprendre le contrôle sur votre cuisine. Y voir clair, c’est essentiel !

Il est impossible de cuisiner correctement au milieu d’une multitude d’objets et d’aliments superflus.

Dans cette étape, vous allez trier et débarrasser tous ces produits qui vous encombrent au quotidien.

Matériel nécessaire

Durée

  • De la motivation !
  • Des sacs-poubelles opaques
  • Une éponge propre
  • Du vinaigre blanc
  • 2 à 3 heures de travail

Veillez à enlever tout ce qui peut vous gêner. 

Ouvrez vos placards, videz les étagères sur la table et le plan de travail.

La première chose à faire est de nettoyer les espaces vidés. Prenez votre éponge et votre vinaigre blanc et procédez comme avec le frigo. Nettoyez les étagères et les parois. 

Une fois le nettoyage terminé, prenez chaque aliment et posez-vous la question : dois-je le conserver ?

Jetez la nourriture altérée ! Dès que vous voyez des signes suspects, de la moisissure ou de l’humidité mettez dans les sacs-poubelles la nourriture impropre à la consommation. 

DLUO : « à consommer de préférence avant… ». Cette mention indique la date limite d’utilisation optimale des aliments. Cela concerne les produits d’épicerie et les boissons.  Après cette date, les produits sont toujours consommables, mais peuvent avoir perdu de leurs qualités (goût, texture ...). 

Limitez le gaspillage alimentaire : gardez en tête qu’il faut manger en priorité la nourriture qui traine dans vos placards depuis des mois.

Sinon la prochaine étape sera la poubelle ! N’hésitez pas à organiser un repas avec votre entourage ou à en faire profiter une association ! 

Pour le rangement de vos denrées :

Diviser pour mieux régner


Pour gagner de la place et gagner en visibilité en ce qui concerne l’épicerie sucrée/salée, je vous préconise d’utiliser des contenants transparents.

Choisissez-les hermétiques et de préférence carrés et empilables. 

Cela concerne principalement : 

  • Pâtes,
  • Riz,
  • Sucre,
  • Farines...

Il est important de procéder de cette manière, car cela vous permettra de gérer plus facilement vos stocks.

Pour un rangement optimisé, dans la mesure du possible, voici les règles à suivre : 

  • Rangez la nourriture à proximité du frigo. De cette façon, votre garde-manger et votre frigo se trouvent dans la même zone.
  • Organisez par famille vos aliments dans les placards et les étagères. Les sauces avec les sauces, les sucreries avec les sucreries, les boîtes de conserve entre elles. Les produits laitiers ensemble... 
  • Gardez à proximité ce qui sert de base à toutes les recettes, sel, poivre, huile…, et mettez un petit plateau dessous. Ainsi pour le nettoyage, vous déplacerez un seul bloc au lieu de plusieurs produits, c’est comme ça qu’on simplifie les tâches.
  • Transférez les produits secs dans des bocaux en verre afin de toujours voir ce qu’il y a à l’intérieur. Laissés dans leur emballage d’origine, vous ne verrez jamais quand il sera temps d’en racheter pour ne pas être à court. S’il en reste moins de la moitié, vous pouvez en racheter.
  • Date et étiquette  : avec tous ces contenants identiques, il est essentiel de savoir ce qu’il y a à l’intérieur et la date d’achat. Dans les cuisines professionnelles, ils optent pour un feutre effaçable. Simple, efficace.
  • Évitez d’encombrer le plan de travail ! 
Le secret, c'est de tout voir au premier coup d’œil


Une organisation professionnelle dans vos placards est facile à mettre en place, quelques astuces et un léger changement dans vos habitudes vous feront gagner beaucoup de temps.

Maintenant que vous vous êtes occupé de toute la nourriture, passons à la suite !

Étape 4 : Pour la partie “préparation des repas”, gardez l’essentiel et débarrassez-vous du superflu !

Maintenant, il est temps de reprendre la main sur votre cuisine.

Vous ne pouvez pas cuisiner correctement au milieu d’une multitude d’objets et accessoires superflus.

Il est temps de revenir à l’essentiel. Attention Padawan ! Ne faites pas l’erreur de vous laisser influencer par ce qu’on voit à la télévision ou sur les vidéos YouTube. 

Si l’on voit des chefs cuisiner dans une grande cuisine avec plein d’électroménagers ultras mégamoderne, en vérité, la plupart vous conseilleront la simplicité ! Des basiques indispensables et puis c’est tout !

Pour le tri du matériel, des ustensiles et des accessoires, vous devez garder en tête trois principes

  • Le matériel doit être en bon état,
  • Ne pas être un doublon,
  • Être utile. 

Que garder dans sa cuisine ?

J’ai regardé du côté des chefs cuisiniers ce qu’ils conseillent.

Vous verrez qu’ils ne s’encombrent pas avec une multitude d’ustensiles. Ils ont juste ce qu’il faut.

 J’ai fait une liste pour vous permettre d’identifier le nécessaire à avoir.

Les couteaux : 

  • Le couteau d’office : lame courte et épaisse. Très maniable, c’est votre compagnon pour la plupart des tâches minutieuses
  • Le filet de sole : lame longue, fine et souple. Pour la viande comme le poisson. Son utilisation ? Lever les filets de poisson, parer et dénerver la viande, trancher vos viandes cuites.
  • L’éminceur : lame large, épaisse, rigide. Il sert à découper les légumes, ciseler les herbes, juliennes, jardinières…
  • Le couteau à pain : grâce à ses dents, il coupe le pain, mais pas seulement ! Taille d’un gâteau, d’un feuilletage. Utilisez-le aussi sur les produits plus durs (courges, melons, ananas…) il ne s’abîmera pas.
  • L’épluche-légumes : pour éplucher les légumes (évidemment…) mais aussi très utile pour faire des copeaux (chocolat, parmesan…)
  • Le fusil : avant chaque utilisation de vos couteaux, affilez-les. Cette habitude vous permettra de les conserver très longtemps ! De temps à autre, faites aiguiser vos couteaux chez un pro !
  • La planche à découper : de préférence en bois, elle permet de découper (avouez que vous ne regrettez pas d’être venu !). Imperméabilisez-la en passant avec un essuie-tout une huile inodore comme l’amande ou le pépin de raison.
  • Astuce  : si vous n’avez pas de plan de travail dans votre cuisine, utilisez la planche à découper sur votre évier !

Le matériel de cuisson :

  • 3 poêles de 20, 26 et 30 cm. Vous n’avez pas besoin de plus. Pour plus de simplicité, choisissez-les antiadhésives.
  • 2 casseroles de 14 et 20 cm. La petite pour les sauces et l’autre pour les préparations. 
  • Une sauteuse de 24 cm. Elle permet plusieurs types de cuisson : saisir, poêler, mijoter ou cuire à l’étouffée…
  • Un faitout de 24 cm. Utile pour les plats à mijoter comme les pâtes, c’est votre meilleur allié pour les grandes tablées.
  • Un couvercle de 24 cm. Il doit s’adapter à votre sauteuse. Rien de mieux pour accélérer une cuisson, cuire à l’étouffée…
  • Un plat au four. En verre, il sera plus facile et plus résistant sur le long terme. Selon la taille de votre four, il sera parfait pour les plats à partager !

Les ustensiles : on revient à l’essentiel et on enlève les doublons !

  • Une maryse
  • Un fouet
  • Une louche : elle n’a pas besoin d’être grande. Une petite fera l’affaire
  • Une spatule en bois. Mieux qu’une cuillère en bois, elle vous permet de retourner et récupérer les sucs !
  • Une râpe pour le fromage, les légumes, les agrumes...
  • Une araignée pour sortir les aliments de leur jus
  • Une passoire
  • Un passe-bouillon pour filtrer vos jus
  • Un cul de poule (ou un saladier arrondi fera très bien l'affaire !)
  • Un rouleau pour la pâtisserie, il peut être utilisé en pilon. Si vous n’en avez pas, une bouteille de vin vous dépannera
  • Une paire de ciseaux
  • Un pinceau, cela permet de remplacer l’essuie-tout pour étaler l’huile au fond de la poêle (et on en met moins !). À laver dès qu’on a fini de l’utiliser
  • Un tablier : c’est un bon réflexe en cuisine !
  • Les torchons : Il en faut plusieurs, mais inutile d’en avoir toute une panoplie. Chaque torchon à son rôle. Un pour essuyer les mains, un pour la vaisselle et un pour les surfaces. Une dizaine environ, c'est suffisant.

Vous le voyez avec cette liste de matériel, il n’y a pas de gadget, mais chaque objet peut être polyvalent.

Ils peuvent au moins avoir un double emploi.

Quand vous désencombrez votre cuisine il faut vous poser la bonne question. La vraie question à se poser n’est pas “quand vais-je m’en servir ?” soit le nombre de fois que vous l’utilisez dans l’année. Il y a une autre interrogation bien plus puissante !

C’est quoi la bonne question ?

Pour répondre à cette inconnue, je vais vous raconter l’histoire captivante de ma relation avec ma bouilloire électrique.

Tout allait bien dans le meilleur des mondes. Ma bouilloire, ma cuisine encombrée et moi on arrivait à s’accorder la plupart du temps. 

Quand j’arrivais pour me faire mon thé, je tirais ma bouilloire et la branchais. Elle était vieille, encombrante, les couleurs étaient passées et le plastique avait mal vieilli, mais bon… Elle faisait le job.

Je la trouvais pénible à nettoyer ! Je n’arrivais jamais à enlever les traces au fond (tartre ? Calcaire ?) et je trouvais que ça avait l’air franchement dégueulasse, mais bon… elle faisait le job…

Puis un jour, est arrivé quelque chose de terrible.

Oh pas terrible pour moi, je vous rassure. Mais pour ma bouilloire…

Elle ne pouvait pas se douter la pauvre petite … 

En même temps qu’elle montrait des signes de faiblesse (elle faisait sauter les plombs de la maison), je découvrais le minimalisme.

C’est à ce moment qu’elle a fini à la poubelle (déchetterie).

C’est à ce moment que je me suis retrouvée sans elle.

J’étais sur le point d’en racheter une. Vu mon utilisation quotidienne de ce matériel, je pouvais clairement me permettre d’en reprendre une.

Alors, oui… mais non… (j'adore ce genre de réponse !)

Je sens que vous frémissez de savoir pourquoi malgré mon utilisation quotidienne, je n’ai pas racheté de bouilloire.

Parce que je me suis posée la bonne question qui est la suivante : 

En ai-je vraiment besoin ?


Ma petite casserole ne peut-elle pas faire bouillir de l’eau ? N’est-ce pas plus facile de se servir d’elle ? N’est-elle pas plus facile à laver ? Bien sûr que si. 

En plus, elle a l’énorme avantage d’être très polyvalente et de se ranger avec les autres poêles.

Si je vous ai raconté cette histoire extraordinairement chiante (oui, n'ayons pas peur des mots et bravo pour votre motivation !) c’est pour vous montrer et expliquer une chose. 

Si vous voulez vraiment vous simplifier la vie, il est nécessaire de vous poser les bonnes questions. Si vous voulez simplifier, il va falloir faire des choix et apprendre à vous faire confiance et surtout limiter.

Limiter le nombre d’objets, appareils, ustensiles. Tant que possible, choisissez les articles à double emploi et de préférence beaux.

Ce qui m’amène à vous parler de la suite…

Étape 5 : Accorder de l’importance à la beauté

De quoi parle-t-on ? Nous parlons de la vaisselle, des couverts, verres, tasses, et bols.

Actuellement, combien d’assiettes creuses, assiettes plates, petites assiettes avez-vous ? Et combien de bols, mugs et petites tasses ?

Sur la quantité combien sont dépareillés, ébréchés ou simplement moches ?

Le tri de la vaisselle est une étape importante, pour plusieurs raisons :

  • Vous créez l’harmonie visuelle qui repose l’esprit
  • Vous améliorez la qualité des repas
  • Vous développez un environnement propice à la créativité et la productivité
  • Vous améliorez votre estime et votre confiance en vous

Forte de toutes ces bonnes raisons, vous vous demandez comment procéder au tri de la vaisselle ?

Matériel nécessaire

Durée

  • L’envie de s’accorder le plus beau
  • Un ou plusieurs cartons
  • Une éponge propre
  • Du vinaigre blanc
  • 1 à 2 heures de travail

Avant de commencer à trier, demandez-vous combien d’occupants il y a dans la maison.

Êtes-vous seul. e ? Un parent avec une garde alternée pour les enfants ? Un grand-parent avec des petits enfants à garder régulièrement ?  Gardez le chiffre le plus important.

Si vous avez un lave-vaisselle, il se peut qu’il se remplisse en 2 ou 3 jours. Dans ce cas, gardez assez de vaisselle pour qu’il se remplisse sur cette période.

Ensuite, réfléchissez au nombre de personnes qui viennent manger chez vous pour les grandes occasions. 

Par exemple, chez moi (deux habitants), nous recevons au maximum une dizaine de personnes. S’il y a plus je n’ai pas la capacité de faire assoir les convives, ce sera donc des “apéros” avec des pains surprises, des verrines, des quiches, pizzas .... Je n’ai donc pas besoin de plus de 12 assiettes.

Pour vous, c’est la même chose. Combien de convives pouvez-vous recevoir à table ? Une fois le nombre déterminé, éliminez le surplus.

⚠️ L’erreur à ne pas commettre ⚠️: garder le plus beau service pour les invités ! Pourquoi ne pas vous servir quotidiennement de ce beau service ? Si c’est parce que vous craignez de casser l’objet en question, il y a un petit souci.... Vous placez l’objet au centre de l’attention au lieu de VOUS placer au centre des priorités. Vous ne savez pas comment faire pour sortir cette idée de la tête ? Profitez de ma formation (gratuite) en vidéo ici

Voici comment faire : 

Comme pour les autres phases, faites de la place sur les surfaces planes pour pouvoir sortir l’intégralité de la vaisselle et ne pas être gêné.


Les assiettes (petites, grandes et creuses) : 

  • Déterminer le nombre qu’il vous faut au quotidien et pour les invités
  • Sortez toutes les assiettes des placards et des cartons
  • Nettoyez les placards et étagères
  • Mettez-les sur les surfaces planes
  • Regroupez par catégorie : les assiettes creuses avec les creuses etc.
  • Sélectionnez les plus belles et les plus pratiques (pour le lave-vaisselle par exemple)
  • Rangez-les
  • Mettez dans un carton celles qui restent et qui ne sont pas abîmées
  • Donnez-les à une association ou dans une zone de gratuité si vous en avez à proximité
  • Emmenez à la déchetterie celles qui sont ébréchées.

Les couverts : 

  • Sortez tous les couverts des tiroirs et des coffrets
  • Nettoyez les tiroirs avec du vinaigre blanc et un peu d’eau
  • Déterminez le nombre de couverts minimums à avoir
  • Gardez le plus beau pour le quotidien
  • Mettez dans un carton ce qui est abîmé, dépareillé, désagréable en bouche et jetez-les
  • Remettez dans le tiroir ce que vous gardez

Les bols, mugs et petites tasses :

  • Sortez tous les bols, mugs et petites tasses des placards et des étagères
  • Nettoyez les placards avec du vinaigre blanc et un peu d’eau
  • Déterminez le nombre de bols, mugs et petites tasses minimums à avoir
  • Gardez le plus beau pour le quotidien
  • Mettez dans un carton ce qui est abîmé, dépareillé, désagréable en bouche et jetez-les
  • Remettez en place ce que vous gardez

Tenez bon ! Vous arrivez au bout du tunnel ! Le dernier conseil qui suit, vous changera littéralement la vie ! Surtout ne vous limitez pas uniquement au tri, ce serait tellement dommage d'avoir fait tout ça pour ne profiter qu'à moitié !

Étape 6 : Avoir un plan de bataille bien organisé 

Vous l'avez vu un peu plus haut, il y a quatre actions principales dans une cuisine : préparer, cuire, servir, ranger.

Pour qu'elle soit vraiment pratique et que vous puissiez faire participer tout le monde (comme un chef vous aurez une vraie brigade !), il faut bien préparer le terrain !

Que votre cuisine soit petite ou grande, en L, en U, avec ou sans îlot, vous devez toujours retrouver la même structure. Dans une cuisine qu'elle soit professionnelle ou non, il y a quatre zones : 

  • Stockage
  •  Préparation
  • Cuisson
  • Lavage
Pour faciliter véritablement votre quotidien et faire participer les autres membres de la famille, je vous conseille l'organisation suivante :
  • Pour le rangement de la zone de stockage alimentaire :
  • Épicerie : salé/sucré
  • Garde-manger
  • Tant que faire se peut, essayez de mettre tous les aliments et stocks ensembles. Près du frigo de préférence
  •  La mise en place de la zone de préparation :
  • Désemballage
  • Découpe
  • Préparation d'un aliment
  • Cette zone ne doit jamais être encombrée. Vous pourrez ainsi y travailler sereinement à tout moment.
  •  Gardez à proximité les ustensiles liés à la préparation (couteaux, mixeur, économe)
  • Placez les condiments à côté de cette zone pour les garder à portée de main
  • Organisation de la zone de cuisson :
  • Plaque de cuisson, four et micro-ondes
  • Utilisez les placards proches pour y ranger uniquement le matériel que vous utilisez quotidiennement
  • Rassemblez les ustensiles au même endroit (un tiroir, un pot ou une accroche murale)
  • Préparation de la zone de lavage :
  • Pour plus de praticité, essayez de la situer au plus près de l'évier
  • Utilisez les placards les plus proches pour la vaisselle et les couverts. Cela simplifiera le rangement quotidien.
  • Placez la poubelle à proximité
  • Transmettez les règles  : c'est mon conseil si vous ne voulez pas voir tous vos efforts réduits à néant ! Vos proches doivent jouer le jeu. Communication et transmission sont des règles indispensables en cuisine, ne l'oubliez pas.


Et voilà comment désencombrer votre cuisine

C'est du travail n'est-ce pas ?

Oui, c'est vrai, selon la taille de votre cuisine et de votre encombrement, il peut y en avoir pour une quinzaine d'heures au total (je compte aussi le nettoyage et les allers/retours à la déchetterie).

Cependant, c'est assez simple et les bénéfices sont tels que cela en vaut largement la peine.

Malgré tout je ne vous cache pas qu'il y aura quelques difficultés. Vous risquez d'en baver avec certains objets. Surtout ceux que l'on vous a offert ou encore avec certains appareils ou robots. Et si jamais cela a couté un peu d'argent... là vous allez sortir les rames !

Quand c'est comme ça, souvenez-vous d'une chose : ceci est votre premier tri. Vous n'êtes pas obligé de vous débarrasser de tout. 

Le but d'une cuisine minimaliste n'est pas qu'elle soit vide. Le but, c'est qu'elle occupe sa fonction principale facilement. 

Maintenant ?

Vous allez vous rendre compte que vous allez gagner beaucoup d'espace. Le mieux, c'est quand vous pouvez vous délester de meubles. 

Cela permet de réagencer la pièce et d'y circuler beaucoup plus facilement. Le temps de rangement et de nettoyage sera aussi largement diminué. En outre, lorsque vous des invités arriveront à l'improviste, vous ne serez plus mortifié par la honte et vous serez serein.e !

Donc, suivez chaque étape dans l'ordre. Quand vous en commencez une, allez jusqu'au bout. En deux ou trois sessions vous serez li-bé-ré !

Ça donne envie n'est-ce pas ?? Vous pouvez regarder la galerie d'images que j'ai sélectionnées ci-dessous pour vous inspirer et passer à l'action !! 

Vous pouvez le faire ! Vous en êtes capable.




Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
Posts created 7

10 commentaires pour “Comment trier sa cuisine pour simplifier sa vie au maximum (et économiser) ? Le guide ultime

  1. Merci pour cet article très complet ! C’est vrai que la cuisine est une pièce où cela peut vite être le bazar surtout si on a des enfants et d’autant plus que maintenant, il est fréquent que la cuisine soit ouverte. La frontière avec les autres pièces est donc plus floue. Personnellement, j’aime quand les choses sont bien rangées et dans un endroit qui me paraît logique 😉 Maintenant, cela ne m’empêche pas parfois d’entasser, surtout les ustensiles “au cas où” ;). Et ton article m’a donné une furieuse envie de faire du tri de ce côté là, surtout dans les tiroirs où j’accumule les moules pour faire des madeleines, des muffins, des cannelés… alors que je ne m’en sers pas tant que ça 🙂 Allez, c’est parti !

  2. Au delà des conseils sur le minimalisme, je trouve très intéressante l’approche comparative avec une cuisine pro, pour optimiser l’espace (et donc les besoins) de manière réfléchie et pertinente.. Et puis j’adore le ton plein d’humour de cet article 😉
    Bref, je déménage cet été, je vais en profiter pour faire du tri dans le contenu de ma cuisine ET voir comment organiser les espaces de travail de manière logique
    Merci pour ces conseils !

  3. Super article! Les placards de la cuisine c’est pas l’endroit où je fait régulièrement le tri ! Merci pour ces conseils riches et pertinents, je vais commencer par le frigo et les ustensiles, je me rends compte que j’ai plein de doublons.

  4. Je trouve cet article très bien fait et très complet, car il ne cache pas que pour obtenir une belle cuisine , il y a du travail !
    Mais, c’est vrai que une fois que l’on y est parvenu, on ne peut plus supporter le désordre dans la cuisine.
    Un des principaux avantages, c’est le nettoyage, simple comme tout et la vue d’une cuisine propre et bien rangée, ça fait du bien, dès le matin !

    Merci Mylène.

  5. Bel article très complet 🙂

    Je me sens tellement mieux depuis que j’ai vidé ma cuisine de tous les éléments dont je me servais pas. De la pile de vaisselle qui encombrait mes placards aux denrées alimentaires que l’on ne mangerait jamais. Il y a encore du boulot, mais cela enlève déjà beaucoup de charge mentale ! Au moins, je ne cherche plus un ustensile pendant des heures parce que je ne sais plus où il est rangé (oui, oui ça m’est arrivé!)

  6. J’ai dû mal à désencombrer ma cuisine… Parce que j’aime avoir beaucoup d’ustensiles pour cuisiner et ma fille de 16 ans est comme moi, du coup, on accumule !!! Et on n’arrive pas à diminuer, surtout sur les ustensiles, c’est dingue ! Par contre, j’essaie de garder le plan de travail toujours très dégagé pour que visuellement, ça me fasse du bien. Merci pour ton article qui va quand même m’aider à trier un peu plus je pense 😀 !

  7. Je suis complètement d’accord avec toi !
    Avant je pensais que la possession était synonyme de réussite ( j’ai commencé à travailler a 12 ans, ma vision de l argent était faussée… ), Et puis j ai craqué, vendu ma maison, mon entreprise et tout ce que je possédais pour partir 4 ans sur la route en Asie et en Océanie.
    Aujourd’hui, je ne sais même plus quoi acheter pour mon appartement tellement tout est dispensable 😅

    En tout cas merci pour cet article très complet 🙂

  8. Merci pour cet article, très complet et bien rédigé : un plaisir à lire et une mine d’informations ! Y’a plus qu’à passer à l’action 😊

    1. Mylène Legrand dit :

      Bonjour Miren,
      Merci pour ton message 🙂. Oui comme tu dis, il n’y a plus qu’à passer à l’action.
      Tu peux le faire à ton rythme, le plus important c’est de commencer, les bénéfices sont si agréables que cela en vaut la peine.
      Bien à toi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :